Découvrir la cathédrale

Qu’est-ce qu’une cathédrale ?

Sa construction débuta au milieu du 19e siècle pour s’arrêter en 1999. Elle fut construite pour abriter la statue de Notre Dame de la Treille, chère aux lillois depuis le 13e siècle. Elle était basilique et devient la cathédrale du diocèse (de l’évêque) de Lille en 1913.

Elle est d’abord, l’église de l’évêque, Mgr Laurent Ulrich actuellement. Dans le chœur, sous son blason, se trouve sa cathèdre, le siège épiscopal, le fauteuil à partir duquel il préside l’assemblée liturgique et d’où vient le nom de cathédrale.

Elle est l’église des chrétiens du diocèse. Le diocèse de Lille est la partie du département du Nord qui va de Lille à Dunkerque. Ces chrétiens s’y rassemblent lors de la messe chrismale, des célébrations de confirmation et d’ordination ainsi que celle de l’envoi en mission des Laics Missionnés en Eglise. Elle est le lieu des rassemblements diocésains comme des rassemblements de jeunes, ‘le festival Treille en fête’,… C’est un peu la maison de famille. Nous pouvons nous y retrouver pour les fêtes de Notre Dame la Treille et la fête du 15 Août. Elle n’est pas une paroisse : il n’y a ni baptême (sauf des adultes lors de la veillée pascale), ni mariage : seulement quelques rares funérailles comme celles de chanoines. Ces derniers, formant le chapitre cathédral, y prient régulièrement.

La cathédrale est ouverte. Sa façade laisse passer la lumière qui vient du monde. Elle est l’église des lillois et de tous ceux qui veulent y entrer. Y sont organisés de nombreux événements culturels qui nous ouvrent au-delà de nous-mêmes : ils peuvent donner sens à nos histoires humaines et peut-être nous faire rencontrer Dieu.

Quand la nuit tombe, la façade de la cathédrale devient comme une flamme qui veille sur les hommes. Marie nous désigne son Fils qui veille sur chacun de nous et nous fait passer des ténèbres de la nuit à la lumière du jour de Pâques.

P. Bruno Mary, recteur de la cathédrale