LA PASSION EN BLEU & Jean BERTHOLLE – Saison automnale 2020

 

Du 07.11.2020 au 03.01. 2021
Samedi – Dimanche de 14H30 à 18H30

– Exposition Gratuite –

 

VERNISSAGE, le Vendredi 6 novembre à partir de 19H.

 

LANCEMENT DE LA  SAISON AUTOMNALE – 2020

Samedi 07 novembre à 17H30 : conférence sur Jean BERTHOLLE donnée par Valérie BUISINE. (Entrée libre)

 

 

Cet automne, le Centre d’Art Sacré de Lille se renouvelle encore une fois. Il est bien décidé à surprendre ses visiteurs en laissant les thématiques iconographiques (crucifixion, sainte face, piéta) pour se pencher sur une thématique picturale. Les visiteurs (re)découvriront la Passion du Christ … en BLEU ! Grâce à cette thématique presque ludique, il trouve le moyen de mettre de nouveau en valeur la richesse de son fond. Les œuvres exposées provenant de la Collection Delaine nous parlent toujours de cette Humanité sombre et souffrante du XXème siècle et de cette génération d’après-guerre qui aspire à un futur irradiant de paix.

Ces artistes pour la plupart athées ou agnostiques s’inspirent ici des passages des évangiles de la Passion du Christ pour nous exposer une thématique universelle et intemporelle celle de la souffrance vécue dans la chair par tout être dans sa condition d’Homme et tout cela en nous engageant vers l’avenir avec un regard optimiste et rempli d’espérance sur notre Humanité.

– Artistes exposés –

BENJAMIN, CHAMPION-METADIER, DE CHAMPRIS, DU BESSET, FAUCON, FERRO, FRANCK, KOBERLING, LE CHENIER, NOLLET, OCTAVE, REVAY, SILVAIN, SURCHAMPS,

– Mais aussi … –
ALQUIN, FERAUD, HENRIO (dépôt), KAEPPELIN, LOUP, ROULLAND (dépôt), WARHOL.

 

 

CRUCIFIXION, Jean BERTHOLLE

 

Cet automne, le Centre d’Art Sacré de Lille, a voulu mettre à l’honneur l’artiste Jean BERTHOLLE en accueillant une CRUCIFXION monumentale appartenant au Couvent des Dominicains de Lille.

Jean BERTHOLLE est une des figures de l’art moderne en France. Peintre, graveur, sculpteur, lithographe, graveur, il créa aussi de nombreux vitraux ainsi que des mosaïques et des tapisseries.

Son œuvre débute par des toiles très figuratives qu’il reniera et brulera, pour passer à une abstraction sensible puis à un retour à la figuration. Mais quelle que soit sa période d’inspiration, chaque œuvre traduit les mouvements de l’âme de l’artiste et c’est surtout d’intériorité et de spiritualité dont il faut parler si l’on veut se pencher sur ses tableaux.

Né en 1909 à Dijon, il grandit fasciné par l’atmosphère de l’atelier de son père, qui consacrait à la peinture pendant ses heures perdues. qu’il. Malgré les réticences familiales à le voir devenir artiste, Jean BERTHOLLE commence ses études aux Beaux-arts de Saint-Etienne. Il se forme ensuite à l’Ecole nationale des Beaux-arts de Paris dans l’atelier de Paul Albert LAURENS.

Il est l’un des membres fondateurs du groupe « Témoignage », créé en 1936 que rejoindra plus tard Alfred MANESSIER. Il participe à la décoration de l’exposition universelle de Paris de 1937 puis à celle de 1939 à New York.

Pendant toute son existence, BERTHOLLE est dans une quête incessante de la concentration de son langage pictural.

En 1965, il est nommé professeur d’art mural aux Beaux-arts de Paris.

En 1983, il rentre à l’académie des Beaux-arts.

Il meurt en 1996. Ses œuvres figurent notamment dans les collections du Musée d’Art Moderne de la ville de Paris et du Centre Pompidou.

 

COVID-19: Nous vous inviterons à respecter les consignes sanitaires affichées, à appliquer les gestes barrières
et à porter un masque lors de votre visite. Merci de votre compréhension.