3ème dimanche du Temps Ordinaire (B) Dimanche de la Parole de Dieu – 21 janvier 2024

ME Dimanche du Temps Ordinaire (B) – 21 janvier 2024

Dimanche de la Parole

Le temps presse ! Il y a urgence !

Les textes de la Parole de Dieu en ce dimanche sont marqués par l’urgence : Urgence pour Jonas d’aller à Ninive proclamer le message donné par Dieu et urgence pour les  habitants de Ninive de croire et de se convertir ; Urgence pour Jésus de proclamer l’Evangile de Dieu et pour ceux qui accueillent sa prédication de croire et de se convertir ; Urgence pour ceux que Jésus appelle de répondre pour partir à sa suite.

Et ces paroles rapportées dans les textes que nous avons entendus s’adressent à nous aujourd’hui.

La Parole de Dieu n’est pas de l’histoire ancienne, elle est toujours actuelle, toujours vivante, toujours performative (elle accomplit ce qu’elle dit).

Oui, aujourd’hui Jésus, comme Jonas et comme Jean-Baptiste, nous dit : « Convertissez-vous et croyez à l’Evangile ! ».

Il y a urgence, le temps presse, ne remettons pas à plus tard, car (je cite les textes de l’Ecriture) « les temps sont accomplis », « le règne de Dieu est tout proche » « le temps est limité ».

Il y a urgence car c’est le temps de Dieu, ce temps où la Parole de Dieu s’est faite chair, ce temps où Dieu en personne s’est inscrit dans l’histoire humaine en se faisant l’un de nous, en vivant comme tout un chacun dans une famille, un peuple, un village, une religion. Et cela change tout. Il y  a un basculement de l’histoire. Désormais plus rien n’est comme avant.

Ce temps de Dieu requiert de nous des attitudes concrètes :           

   – Se convertir : Cet appel ne concerne pas seulement les grands pécheurs, les mauvaises personnes mais il s’adresse à tous sans exception : laïcs et prêtres, évêques et consacrées… La conversion n’est pas un simple remords de mes fautes, de mes erreurs ou de mes péchés ; ce n’est pas un toilettage de l’âme ou une vague résolution de mieux faire ; mais il s’agit de se retourner, de prendre une autre direction, un autre chemin. Quel chemin suis-je invité à abandonner en vue d’emprunter le vrai Chemin qu’est le Christ lui-même ?

– Croire est l’autre appel qui m’est adressé aujourd’hui par le Christ : A quoi je crois en fait ? A quel Dieu ? A quoi cela m’engage-t-il ?  

Croire ce n’est pas vaguement envisager qu’il y a un dieu, qu’il y a peut-être une vie après la mort, que si je prie j’obtiendrai ce dont j’ai besoin, que si je vais à la messe je suis quitte avec Dieu et que je n’irai pas en enfer… Croire ce n’est pas « peut-être que.. » (comme peut-être que demain il fera beau, mais après tout ce n’est pas tellement important)

Croire c’est s’attacher à ce Dieu qui s’est révélé, fait connaître en son Envoyé Jésus, le Christ. Croire c’est mettre toute notre confiance en Lui ; Croire c’est L’aimer de tout notre être, de toute notre âme et notre coeur, de toute notre force, de toute notre intelligence, car il s’agit de Dieu et il s’agit aussi de notre vie ici-bas et dans l’éternité.

Dès lors vous comprenez que cela nous engage d’une manière personnelle et constante. Ce n’est pas l’affaire d’un instant. Ce n’est pas une question d’émotion ou de sentiment. C’est ma réponse au Seigneur qui m’appelle, qui m’invite, qui me propose un chemin de vérité et de bonheur, un chemin de sainteté pour ma vie.

Comme je le disais en commençant cette messe, ce 3ème dimanche du Temps Ordinaire est le dimanche de la Parole où nous sommes invités à honorer la Parole de Dieu d’une manière toute particulière mais surtout à y être attentif, à nous en nourrir et à la mettre en pratique dans notre vie quotidienne.

Notre évêque, Mgr Le Boulc’h, a voulu donner à ce dimanche de la Parole de Dieu une dimension particulière en lançant officiellement en ce jour la démarche de renouvellement missionnaire pour le diocèse de Lille.  Il nous invite à nous retrouver, dès le début du Carême, en petites fraternités pour partager la Parole, la laisser résonner dans nos vies et renouveler notre élan missionnaire.

Des livrets seront à notre disposition pour nous aider dans cette démarche et pour nous mettre en route, dès maintenant si nous le souhaitons.

Comme dans l’Evangile où Jésus appelle ses premiers disciples, voici qu’aujourd’hui Jésus le Christ nous appelle à nous mettre en route pour Le suivre, pour découvrir le règne de Dieu tout proche et chercher ensemble comment partager la Bonne Nouvelle de l’Evangile autour de nous, dans un langage que les gens comprennent.

Père Christian Portier, Chancelier du diocèse de Lille

Fichiers